Retour
  • Tendance

La cuisine zéro déchet

Avec le batch cooking nous avons appris à supprimer le gaspillage alimentaire. Aussi, la cuisine écologique, bien agencée et équipée, permet de réduire sa consommation d’eau et d’électricité. Mais la démarche peut aller encore plus lui pour le bien-être de la Terre. Découvrez comment avoir une cuisine zéro déchet.

Cuisine zéro déchet : réduire les emballages

Lorsque vous partez faire vos courses, n’oubliez pas d’emporter des sacs en coton pour contenir vos achats. Au marché comme chez le traiteur, vous pouvez venir avec vos propres bocaux en verre pour acheter des olives ou des préparations gourmandes. Aussi, privilégiez quand cela est possible les courses en vrac. À la maison, faites l’acquisition d’un robinet avec purificateur, d’une carafe filtrant ou contenant un bâton de charbon actif pour éviter la consommation d’eau en bouteilles. Aussi, si vous appréciez l’eau pétillante, équipez-vous d’un appareil de gazéification de boissons.

Cuisine zéro déchet : supprimer le plastique et le papier d’aluminium

Dites adieu aux pailles en plastique et si les enfants souhaitent siroter, choisissez les en inox ou en verre. Vous pourrez ainsi les laver facilement avec un goupillon ou tout simplement en les glisser dans votre lave- vaisselle. Ensuite, remplacez vos boîtes hermétiques en plastique par d’élégants bocaux en verre au style vintage. Finalement, découpez vos viandes sur des planches en bambou un matériau qui repousse aisément et qui ne gondole pas au contact de l’eau. En ce qui concerne le papier d’aluminium, utilisé pour la conservation des produits glissés au réfrigérateur, vous pouvez le remplacer sans plus attendre des emballages alimentaires à base de cire d’abeille, lavables et réutilisables.

Cuisine zéro déchet : tri et compost

Évidemment, il faut commencer par limiter le gaspillage alimentaire en surveillant les dates de péremption. Néanmoins, pour ce qui est des déchets organiques, ayez le réflexe du compost et du tri sélectif. Il est cependant important de noter que tous les déchets alimentaires ne sont pas compostables. Pensez donc à isoler les os de viande, le poisson à cause des arêtes, les produits laitiers et les épluchures d’agrumes. En revanche, les mouchoirs, essuie-tout, les fleurs, les coquilles d’oeufs et les fruits secs concassés, les sachets de thé en ayant préalablement ôté l’agrafe peuvent être mis dans un composteur. Enfin, le marc de café est un activateur de compost. Mais il peut aussi vous servir dans le réfrigérateur pour absorbeur de mauvaises odeurs, dans la salle de bain comme gommage corporel naturel et au jardin comme terreau pour semis.

Découvrez aussi

Le projet cuisine de Nathalie

A la recherche de meubles robustes, fonctionnels et esthétiques, Nathalie a jetée son dévolu sur la marque Ixina. Une…

DÉCOUVREZ LE TUTORIEL VIDÉO POUR CREER UN PORTE USTENSILES RECYCLE

Découvrez l’astuce récup' de Céline. Aujourd'hui, elle nous apprend à transformer de simple boîtes de conserve en un…