Le triangle d'activité : une règle d'or pour faciliter l’aménagement d’une cuisine

Réussir l’aménagement d’une cuisine dépend de plusieurs critères, parmi eux l’application du fameux triangle d’activité ou triangle d’or. Focus sur un principe clé facile à maîtriser.

Triangle d’activité et aménagement de cuisine

Le triangle d’or, vous connaissez ? Le triangle d’or ou triangle d’activité n’est pas une légende lointaine. Il s’agit simplement d’une règle qui a fait ses preuves pour l’aménagement de cuisine. Il détermine l’emplacement des équipements selon le type d’implantation choisie (L, I, G, U ou parallèle) pour l’aménagement de la cuisine. Son objectif est de faciliter la circulation en évitant les déplacements inutiles. Il prend forme entre trois zones distinctes et délimitées.

 

Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail

Les 3 zones du triangle d’activité

Dès la conception de votre cuisine, gardez comme mot d’ordre l’ergonomie ! Ouverte, fermée, semi-ouverte, de petite, moyenne ou grande superficie, l’aménagement de votre cuisine doit inclure les 3 zones du triangle d’activité.

La zone de lavage

Cette zone du triangle d’activité doit être particulièrement fonctionnelle et idéalement placée près de la fenêtre. On y trouve : l’évier, la poubelle et le lave-vaisselle.

Nos conseils : dans l’idéal, placez votre évier à au moins 40 cm des éléments qui l’entourent.

La zone froide

Dans l’aménagement d’une cuisine, cet espace du triangle d’activité est dédié au rangement et stockage des produits frais en particulier. On y trouve : le frigo et un congélateur quand l’espace le permet.

Nos conseils : en rapprochant les caissons de rangement et équipements, on gagne du temps lors du déballage des courses !

 

Thumbnail

La zone chaude ou zone de cuisson

Cette zone de préparation culinaire nécessite d’être sécurisée. Ici, l’aménagement de votre cuisine doit plus que jamais être ergonomique. Cela est indispensable pour éviter les allers-retours avec une cocotte d’eau bouillante. On y trouve : le four et les plaques de cuisson.

Nos conseils : pour sécuriser vos mouvements et déplacements potentiellement dangereux, on recommande d’ajuster le plan de travail (donc la plaque de cuisson) au niveau des hanches et d’avoir tous les ustensiles à portée de main. Pour la plaque de cuisson, préférez un modèle encastrable dans le plan de travail. Pour le four le plus ergonomique est de le placer à hauteur des yeux.

 

Thumbnail

Les espaces de passage et les hauteurs

Pour une bonne circulation et permettre l'ouverture des éléments bas et hauts en face à face, le minimum requis est de 80, 90 cm ou idéalement 120 cm si l’espace le permet.
Pour les hauteurs des meubles hauts et bas, n’hésitez pas à les adapter à votre taille. Consultez nos conseils pour vous aider (lien article différentes hauteurs de plans de travail)

Conceptualisez votre projet de cuisine avec l’outil IXINA 3D ! Si vous avez besoin de conseils pour l’aménagement de votre cuisine, nos experts IXINA sont disponibles via notre site ou directement en magasin !

 

Configurations de cuisine pour un pour un îlot central moderne !

Pratique et multifonction, l’îlot central est plus que jamais la star de la cuisine.

J'ai une cuisine en forme de U, comment faire ?

Votre cuisine dispose d'une implantation en U ? Bonne nouvelle !

Cette configuration offre à la fois une surface de travail généreuse, une circulation aisée et l'accès simplifiés aux nombreux rangements permis.

Bref, c'est l'implantation idéale !