Hotte de cuisine : comment bien choisir sa ventilation ?

Indispensable dans votre cuisine, une bonne hotte de cuisine permet d'éliminer les mauvaises odeurs de cuisson, mais également de purifier l'air que vous respirez. Alors autant la choisir avec soin ! Vous n'y connaissez pas grand-chose ? Aucun souci, nous faisons le point. 

Deux systèmes de hottes aspirantes à connaître : l'évacuation et le recyclage

En termes de ventilation de cuisine, il existe deux modes de fonctionnement : ce qu'on appelle l'évacuation extérieure, et le recyclage. Quoi qu’il en soit une hotte aspirante est indispensable au-dessus du lieu de cuisson. Vous vivez dans une maison ? Vous pouvez opter pour une hotte à évacuation extérieure, qui dirigera les fumées dehors grâce à l'installation d'un conduit. Ce système est reconnu pour sa haute performance et son excellent débit d'air. Vous habitez un appartement ? Vous opterez davantage pour une hotte en recyclage. L’appareil est doté de filtres à charbon qui filtre et désodorise l’air, avant que celui-ci ne ressorte sur les côtés. Plus facile à installer, il faudra en revanche penser à changer les filtres régulièrement pour qu'il reste efficace. 
 

Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail

Quel modèle de hotte choisir ?

Vous êtes sensible à l'harmonie de votre cuisine ? Il existe des hottes encastrables  très discrètes : la hotte escamotable s'installe dans un meuble. La hotte casquette (ou visière) se place facilement sous un meuble de rangement. La hotte tiroir se place, comme son nom l'indique dans un tiroir. 
Vous pouvez également faire le choix d'une hotte décorative murale, qui propose plusieurs styles, couleurs et designs très contemporains, à fixer directement sur le mur. Autre choix possible : la hotte télescopique, directement intégrée à votre îlot, elle se déploie lorsque vous en avez besoin. Enfin, la dernière-née, la hotte intégrée directement “sur” la plaque (par exemple dans notre cuisine Vogue) ne se remarque presque plus et à l’avantage d’aspirer les vapeurs de cuisson directement à la source. Discrète et efficace. 
 

La hotte avec un îlot central, un cas particulier

Vous avez fait le choix d'un îlot central  ? Dans ce cas, vous choisirez sans doute une hotte suspendue installée directement au plafond, au-dessus de votre îlot. C'est de loin la hotte la plus décorative. Coordonnée avec le four et la table de cuisson, elle se décline dans une large gamme de formes (circulaire, rectangulaire, trapézoïdale, galbée, cubique...), de couleurs et de matériaux (Inox, alu, verre...). 

A savoir toutefois : dans tous les cas, pour une cuisine ouverte, il vous faudra choisir un débit d'air supérieur au calcul donné plus haut, question d'espace.  
 

Trouver la bonne dimension

La bonne taille pour votre hotte, c'est celle qui est aussi large que votre plaque de cuisson, voire plus large. C'est ainsi qu'elle fonctionnera le mieux et se chargera d'assainir l'air.

Il existe des hottes de 60, 90 et 120 cm de large. Vous disposez d'un piano de cuisson ? Il est également possible d'installer deux hottes, côte à côte. 

Le bruit, un critère à ne pas oublier

Ce n'est pas un critère d'efficacité, mais de confort : il peut être utile de comparer le volume de votre future hotte au moment de l'achat. N'oubliez pas de demander à votre vendeur le nombre de décibels à débit d'air égal. À savoir que certains fabricants proposent des modèles dont le moteur s'installe à l'extérieur, mais c'est un luxe un peu plus cher, et à anticiper avant les travaux. 
 

Quelle hotte pour mon îlot de cuisine ?

Une hotte de cuisine  est loin d'être un gadget :